Un menu plus accessible

Pour commencer ce blog sur les petites habitudes du développeur front-end qui peuvent faire progresser significativement l’accessibilité d’un site, il y a celle de la gestion de hauteur CSS des blocs.

Le dimensionnement des blocs,  s’il n’est pas bien conçu, génère bien souvent des problèmes d’accès à l’information. J’ai pris comme exemple une navigation qui devrait parler à tout le monde. Continuer la lecture de Un menu plus accessible

Aujourd’hui c’est la Journée Mondiale de la Sensibilisation à l’Accessibilité

Voilà un bon prétexte pour commencer un blog sur le développement front-end.

L’accessibilité web est un gros morceau de techniques et de tests, si gros que beaucoup ont déjà baissé les bras.

Je me suis souvent demandé comment aborder le sujet sans décourager les clients, les concepteurs, les chefs de projet, les graphistes et surtout les développeurs. Je vais commencer par un domaine que je pratique depuis longtemps : le développement front-end.

Le développeur front-end et l’accessibilité

Je ne vous sermonnerai pas sur l’intérêt d’avoir dans votre équipe au moins un expert Accessiweb développeur et un expert Accessiweb en accompagnement global pour la conception, la production et le suivi.
Je ne vous ferai pas la liste des excuses pour ne pas faire du web accessible.

Et si on s’intéressait à l’auto-discipline du développeur front-end ? Certes il ne pourra jamais rendre le site complètement accessible tout seul si les concepteurs, graphistes, développeurs et contributeurs-rédacteurs ne participent pas à cet effort. Toutefois, quelque soit le projet et ses acteurs, le développeur peut acquérir des automatismes favorisant l’accessibilité sans y passer beaucoup plus de temps.

Petites habitudes, grands changements

Près de 200 critères à satisfaire pour atteindre le niveau A (label bronze Accessiweb), une cinquantaine de plus pour accéder au niveau AA (label argent Accessiweb). Je n’ai pas l’ambition de détailler toutes les bonnes pratiques de développement dans ce blog mais je vais m’efforcer de vous donner goût aux habitudes accessibles.

Navigation au clavier sans possibilité d’éviter un menu aussi long qu’un dictionnaire, des informations essentielles qui viennent se cacher dans les feuilles de style CSS ou encore une navigation qui devient illisible lorsqu’on agrandit le texte à 200%… voilà au hasard trois exemples de faiblesses qu’on peut retrouver sur la plupart des grands sites d’e-commerce.
Côté montage HTML/CSS, si les bonnes pratiques sont là, il ne faudra que quelques secondes de plus à la conception pour partir du bon pied. En correction, cela pourra prendre beaucoup plus de temps.

Un blog de plus.

Si on décompose toutes ces techniques en tâches simples et compréhensibles à un maximum de développeurs… il y a du pain sur la planche. Sans oublier que l’accessibilité est le premier pilier de la qualité web, il y aura aussi logiquement des billets sur l’optimisation des performances, sur l’interopérabilité et quelques incontournables humeurs ou hors-sujet.

Avant de publier des billets j’essaierai d’éviter les redites par rapport aux très nombreux articles existant sur le sujet mais n’hésitez pas à signaler des articles similaires qui m’auraient échappés.
Surtout, n’hésitez-pas à me faire part de vos précieuses suggestions !

L'accessibilité web à Poitiers

Retour en haut de la page